De l’écriture en tandem

Malgré mon absence sur mon blog et ma page auteur ces derniers temps, et les diverses difficultés auxquelles j’ai du faire face, deux projets continuaient, lentement mais sûrement, leur avancée.

Tout simplement parce que ces deux projets ne sont pas uniquement les miens – d’ailleurs chacun d’eux repose sur une idée originale qui n’est pas de moi.

Etant donc prise par des obligations envers mes co-auteurs (et aussi par le plaisir de voir évoluer ces projets, oui oui Eiphel, y compris le nôtre, même si tu ne le vois pas!)

Ces textes seront donc sûrement publiés avant tout projet uniquement personnel, mais cela ne me dérange pas. ^^

Bref, tout ça pour dire que la co-écriture révèle de nouveaux aspects de l’exercice narratif.

D’abord, le fait que le projet de base ne soit pas le mien. L’auteur d’origine a donc sa propre idée du récit, une image, un concept déjà plus ou moins défini qu’il faut accepter et respecter. Néanmoins, en tant que co-auteur, il faut apporter sa touche personnelle, sa propre vision des choses ; savoir voir le meilleur dans la vision de l’autre pour en tirer le meilleur.

Il faut donc savoir trouver un équilibre: savoir changer les éléments constitutifs du récit tout en en gardant l’esprit. Savoir, aussi, dialoguer avec son collègue, accepter la critique, comprendre le point de vue.

Bref, c’est un exercice social autant qu’imaginatif.

Mais il y aussi le défi que cela représente. Habitués à écrire selon nos propres critères, dans nos univers, avec nos personnages, nous n’avons pas l’habitude d’écrire avec une quelconque contrainte. Bien souvent, c’est d’ailleurs pour échapper aux contraintes que nous écrivons. Et c’est cette libération qui fait la qualité de nos textes.

Et voilà que nous devons faire vivre ce qu’un autre à créé, en essayant de garder le même talent. (oui, aujourd’hui j’ai décidé que j’avais du talent!)

Essayer aussi de rester à la hauteur du projet, qui peut être immense, riche, complexe, et magnifique. Savoir le dévelloper, le préciser, lui donner forme, sans l’appauvrir. Savoir être, soi-même, aussi riche que le projet lui-même.

Tout ça c’est mine de rien un programme bien chargé ; aussi ne m’en voulez pas si je suis quelques peu absente. Non pas que je n’aime pas écrire pour moi-même, mais le temps me manque et mon enthousiasme est pour le moment absorbé ailleurs…

J’ose de plus espérer que ces exercices seront pour moi un enrichissement en tant que personne mais aussi et surtout en tant qu’écrivain, et qu’ils profiteront donc à mes futurs textes…

Publicités

4 commentaires sur “De l’écriture en tandem

  1. Daniel dit :

    Jamais essayé… ça doit être difficile ! ;D

  2. Daniel dit :

    Continue !
    Tu n’es pas la seule dont le blog se sent un peu abandonné… 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s