07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

De la souffrance. C’est peut-être bizarre mais c’est comme ça, il y a toujours une forme de douleur dans mes écrits. Peut-être parce que j’ai moi-même toujours une petite blessure cachée, tout au fond de ma mémoire, qui ne s’en ira jamais… Je serais bien en peine de dire réellement pourquoi, mais c’est un fait.

Sinon, au niveau de la syntaxe, mon truc c’est les incises. Et dans les mots que je choisi, j’aime les épithètes. Plein d’adjectifs épithètes, vendus au poids, ça revient moins cher!

Publicités

6 commentaires sur “07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ?

  1. […] 07. Qu’est-ce que vous ne pouvez vous empêcher de mettre dans vos textes ? https://undermyfeather.wordpress.com/2010/12/12/07-qu’est-ce-que-vous-ne-pouvez-vous-empecher-de-me… 08. Papier-stylo ou Word-clavier ? 09. Quel thème ressort de l’ensemble de votre production […]

  2. CADET dit :

    C’est évident que lorsqu’on vous lit on découvre entre les lignes de la souffrance, de la violence même dans les personnages imaginaires. Votre inconscient est toujours présent dans vos écrits …mais vous seule pouvez savoir à quelles souffrances il renvoie. Avez-vous déjà essayé l’écriture automatique. Et vos rêves les écrivez-vous en vous réveillant ?

    • Alice dit :

      Je ne me rappelle que rarement de mes rêves (mis à part un cauchemar récurrent) et ils sont toujours sans queue ni tête… Par contre, je ne connais pas l’écriture automatique. Qu’est-ce que c’est?

  3. CADET dit :

    J’ai étudié en fac la littérature fantastique et
    j’ai adoré le tour d’écrou d’Henry James. Et comme le dédinit si bien Todorov, « Le fantastique, c’est l’hésitation éprouvée par un être qui ne connait que les lois naturelles, face à un évènement en apparence surnaturel. C’est l’hésitation entre l’explication naturelle et l’explication surnaturelle qui crée le fantastique.

    • CADET dit :

      Je vous recommande l’Introduction à la littérature fantastique de Tzvetan Todorov
      chercheur au CNRS

    • Alice dit :

      Je n’ai pas lu Le tour d’écrou, mais je garde le titre dans un coin de ma tête… L’introduction d’un chercheur au CNRS doit être enrichissante!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s