Concours Sharon Kena

J’ai décidé il y a quelques temps d’envoyer un texte pour le concours de nouvelles des éditions Sharon Kena. La dernière échéance pour envoyer un texte est le 15 mars prochain.

C’est pourquoi il faudrait que je me bouge un petit peu les fesses si je veux avoir terminé et corrigé les 70 à 90 pages A5 avant la date butoir.

Le texte que j’ai commencé par cet AT est totalement différent de Demi-fée. Déjà, c’est de la science-fiction: l’action se situe à Paris en 2247. De plus, le thème du concours est la romance avec un être fantastique, qui ne soit ni vampire, ni loup-garous, ni ange. Bref, un truc un peu original.

Pour trouver quelle créature j’allais mettre en scène, j’ai dû replonger dans mon réservoir d’inspiration préféré: la mythologie. Grecque, romaine, celte, asiatique, chaque peuple a ses mythes, ses contes et ses légendes, alors il y a de quoi faire!

En cherchant un peu au petit bonheur la chance, je suis tombée par hasard sur les Arimaspes. Bingo, j’avais trouvé.

Bon, ne croyez pas que j’aie gardé la description telle quelle, hein. Forcément, j’ai tout remis à ma sauce! Et voici ce que je peux vous dire de « mes » Aris:

« « Arimaspes : race d’êtres humains dont la particularité est d’être tous atteints, dès leur naissance, d’une forme sévère de schizophrénie métamorphe évolutive assortie d’un dédoublement de la personnalité. Les premiers symptômes se déclenchent à l’adolescence pour empirer au fil du temps. »
Pr Anthiòn Petridis »

Il a donc fallu que je crée une héroïne, Clémence Escoffier (oui, encore une femme, je suis incapable de créer des héros masculins, ne me demandez pas pourquoi!). Celle-ci est médecin-légiste fraîchement diplômée, un peu misanthrope, peintre amateur et phobique des chats. Elle fait la rencontre, à l’occasion d’une offre d’emploi peu ordinaire, d’Aiakos (prénom) Ioannis (nom de famille), un Arimaspe au charme ravageur mais assez peu expressif…

Clémence accepte l’offre, (plus que) généreusement rémunérée, et voilà que tous deux vont dîner aux Délices des Monts Gargans pour parler de la mystérieuse mission que Clémence a acceptée…

Croisons les doigts pour que cette nouvelle, lorsqu’elle sera finie, plaise à l’éditrice! Sinon, eh bien, je verrais ce que j’en ferais!

4904 / 10000
(49.04%)
Publicités

3 commentaires sur “Concours Sharon Kena

  1. Asia Morela dit :

    Tu as l’habitude d’écrire de la romance, ou bien tu tentes le coup pour ce concours?
    Je suis en train de monter un projet qui pourrait se définir comme de l’auto-publication collective, ou bien peut-être comme une maison d’édition auto-gérée (bref un nouveau modèle économique d’édition qui permettrait à la fois aux auteurs de toucher davantage des bénéfices générés par leurs livres, et d’éviter les écueils de l’auto-publication en solitaire). Je cherche des auteur-e-s… Mais le créneau, c’est la romance, qu’elle soit fantastique ou non. Si tu es intéressée, tu peux me contacter à vanilkova gmail com.
    Sinon, bon courage bien sûr pour ta nouvelle! 🙂

    • Alice dit :

      Hum la romance n’est pas mon créneau le plus développé, je suis plutôt fantasy, avec ou sans romance. Je pense que je vais finir cette nouvelle (ça ne devrait pas tarder), attendre les retours de mes bêtas, et si ce n’est pas trop cata, on en reparlera! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s