Une playlist pour me faire pardonner!

Hello tout le monde, comment allez-vous? Un petit moral? L’hiver qui n’en finit pas? Je vous comprends, mais hauts les coeurs, le Soleil revient! (Doucement, mais sûrement…)

Par ici, c’est la calme plat, comme vous l’avez sans doute remarqué. Je dois admettre que je n’ai pas été une hyper active de l’écriture ces derniers temps, même si j’ai terminé les corrections d’Arimaspes.

J’ai un peu plus bossé du côté d’[Espaces Comprises], et je me suis remise à la lecture qui en prenait u coup ces derniers temps… J’ai lu la trilogie de l’Empire Ultime, de Brandon Sanderson, Et pour quelques gigahertz de plus, d’Ophélie Bruneau, Feed 2 : Deadline de Mira Grant, Succubus Blues de Richelle Mead, et j’ai encore Du début à la fin de Kanata Nash, Genesis de Bernard Beckett, et plein d’autres qui m’attendent… Bref, j’ai fais remonter en flèche mon quota de lecture-plaisir, sans prise de tête.

Mais bon, en parallèle, je n’oublie pas « le boulot » et je me consacre à mes recherches et à mon plan pour Arimaspes 2 (peut-être Arimaspes – Lignage). J’ai commencé l’écriture proprement dite aujourd’hui et j’ai aligné 3600 signes espaces comprises – pas une mince affaire pour moi, mais j’avais commencé sous forme manuscrite et j’ai donc pu peaufiner l’ouverture de cette suite/préquelle.

J’ai dans mes documents-trame un arbre généalogique qui me pose problème, en raison de deux branches que j’hésite à retirer. Tout dépendra, je pense, de la fin de Lignage. Je verrais alors si ces deux branches sont utiles ou non.

En attendant de plus amples nouvelles, je partage avec vous ma playlist d’écriture sur Youtube!

!

Il m’arrive d’être productive (si si, j’vous jure!)

Hier était une journée pas comme les autres, et pour cause, c’était le lancement d'[Espaces Comprises].

Un lancement sur les chapeaux de roues, qui nous a fait très plaisir à Jo Ann, Ness, Kanata et moi ; deux mois de travail en gardant le silence, sans rien dire à personne, autant vous dire que quand enfin, on a pu montrer le fruit de nos efforts, ça nous a fait du bien! D’autant que l’accueil a été chaleureux, notamment pour le magnifique design codé par Ness et qui fait l’unanimité.

Le premiers articles ont été publié entre hier et aujourd’hui et ont suscité questions et demandes de conseils – exactement ce qu’on visait, en fait. Beaucoup de visites et de pages vues, de bons retours, des internautes qui manifestent leur intention de revenir: que demander de plus?! Rien du tout! Nous sommes comblés!

 

Cette journée de lancement super-réussie m’a donné des ailes et m’a donné envie de me lancer dans le NaNoWriMo, en espérant ne pas me planter, cette fois. Et c’est en écrivant la suite d’Arimaspes, sans trop réfléchir et sans me prendre la tête, que j’espère atteindre le 50 000 mots. Encore un objectif atteint hier puisque j’ai écrit 1687 mots, sur 1667 demandés.

 

Aujourd’hui, toujours boostée, j’ai écrit deux articles pour [EC], ce qui signifie que j’ai un peu d’avance, et 653 mots pour le NaNo. Sur ce coup-là, j’ai un peu de retard, mais la journée n’est pas finie!

 

En parallèle, Demi-fée continue son petit bonhomme de chemin et l’un de ses bêtalecteurs à resurgit, pour mon plus grand plaisir! (Coucou Kévin, je parle de toi! ;p) Il faut dire qu’entre son mariage, son emménagement dans sa nouvelle maison, ses travaux et la publication de sa nouvelle dans un recueil des éditions Sortilèges, le pauvre a été un peu surchargé de travail! Mais je suis contente qu’il reprenne, doucement mais sûrement, du service.

 

Mais alors, dites, j’ai fais tout ça en deux jours, moi? Comme quoi, tout peut arriver!

J-2 avant… le NaNo? Oui, mais pas que!

Le 1er novembre sera donné le top-départ du NaNoWriMo (National Novel Writing Month), un challenge d’écriture qui réunit des auteurs du monde entier autour d’un même objectif: écrire 50 000 mots en un mois, soit 1667 mots par jour (environ) pendant 30 jours. Un sacré défi! Auquel j’ai échoué, chaque fois que je m’y suis essayée.

Mais le NaNo ne sera pas le seul à débuter ce jour-là ; c’est aussi la date de l’aboutissement d’un projet commun avec trois autres auteurs-blogueurs.

Pour le moment, je ne peux pas vous en dire beaucoup plus… A part que ce projet n’est pas né de mon initiative, mais que je suis fière qu’on m’ait proposé d’en faire partie. J’espère également que le résultat vous plaira, car même si c’est du travail d’amateurs – après tout, nous ne sommes que des galériens de l’écriture… – nous y avons mis tout le professionnalisme dont nous étions capables.

A bientôt donc, pour de nouvelles aventures qui seront sans doute profitables à tous, vu qu’on a bien fait les choses! 😉