Adan

J’ai le corps qui s’enflamme, en manque de ces frôlements plus incendiaires encore que les flammes de l’enfer.

Je rêve à tes caresses, je fantasme de ton corps, je veux tes lèvres, tes mains, bien plus encore…

Je revis chaque baiser, nous revois enlacés ; je pense au rythme de notre étreinte, ma peau est pleine de tes empreintes.

Je vend mon âme au diable pour un instant de luxure, je renie tous mes dieux et plie sous ta censure.

Je suis esclave de mes ardeurs, de tes désirs, de notre union, prête à t’accueillir jusqu’à saturation,

Droguée jusqu’aux yeux, shootée par notre osmose, la nuit me verra t’aimer jusqu’à notre overdose…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s